Marcel Gossio, Eric Kahé, Gadji Cély, rentrez! Il n’y aura rien, Martial Frindéthié

Comme si les Ivoiriens ne connaissaient pas la ruse de Dramane Ouattara qui consiste à battre le tambour de la réconciliation avec un long couteau caché derrière le dos, comme si les Ivoiriens étaient des amnésiques qui venaient juste d’oublier le sort réservé aux ministres du Président Gbagbo à  qui le Boucher promit protection et offrit persécutions, humiliations et exécutions extrajudiciaires, comme si Les Ivoiriens n’avaient tiré aucune leçon de la duplicité congénitale du génocidaire en chef, qui livra Yao Ndré à sa horde sauvage dès que celui-ci l’eût investi président de la république, Alassane Dramane Ouattara essaie depuis quelques jours de convaincre Marcel Gossio, Eric Kahé, Gadji Céli et bien d’autres supporters du Président Gbagbo à rentrer au pays dans l’espoir qu’ils lui effaceront son image de génocidaire de plus en plus confirmée. Faut-il vraiment avoir la tête pleine de kokobaka pour accorder une once de crédibilité aux supplications et promesses d’un tel homme dont les charniers se découvrent chaque jour !

Publicités

One Response to Marcel Gossio, Eric Kahé, Gadji Cély, rentrez! Il n’y aura rien, Martial Frindéthié

  1. RitaFlower says:

    Aucune personnalité proche de l’ex-pouvoir ne tombera dans ce piège grossièrement fait.Pour attraper le poisson,il faut l’apater.Pourquoi leur demander de rentrer alors que leur sécurité n’est pas garantie.Encore des arrestations arbitraires et des détentions définitives en cascades dans les prisons…au programe comme si il n’y en avait pas déjà assez comme ça au gout du régime…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :