Supputations sur une dissolution, M. Frindéthié

La boucherie d’Abidjan a fermé ce mercredi 14 novembre 2012, apprenait-on selon un bref communiqué lu par Amadou Gon Coulibaly : « SEM. Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat, a mis fin ce jour aux fonctions des membres du gouvernement. En attendant la mise en place du nouveau gouvernement, le Premier Ministre et les Ministres sont chargés de l’expédition des affaires courantes ». A peine la nouvelle sue que les observateurs se sont lancés dans une émulation de conjectures.

Pour la BBC, qui affirme détenir ses information de Gon Coulibaly himself, c’est le refus de élus RHDP de voter « la loi Dominique » – une loi qui fait de la femme la co-chef de famille, et dont Dominique Ouattara, qui a pouvoir de co-présidente de la Côte d’Ivoire, serait l’auteur, qui a motivé la dissolution du gouvernement. Le refus des élus RHDP ne serait, selon Gon Coulibaly, que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase de la méfiance du RHDP – et plus précisément du PDCI – à l’égard du Boucher dont la politique génocidaire ne semble plus faire l’unanimité au sein du RHDP.

Pour d’autres, Ouattara s’est tout simplement rendu à l’évidence : l’incompétence du régime génocidaire est si criante qu’aucune fioriture, aucun panneau publicitaire et aucune ritournelle propagandiste sur la télé des griots (RTI) ne sauraient la camoufler. Le monde s’est rendu compte de la grande arnaque de Dramane et n’hésite plus à la dénoncer. Il est donc temps de changer cet attroupement de chenapans qui « ne gagne pas » et de remplacer les cancres qui le constituent par des hommes et des femmes de compétence.

Et pour d’autres encore, cette dissolution est en prélude à l’entrée des membres du FPI (parti du Président Laurent Gbagbo) dans le gouvernement génocidaire, dans la perspective d’une décrispation  du climat politique, dont la pénultième ordonnance serait la relaxe du Président Gbagbo. Ceux qui avancent cette thèse allèguent la possibilité d’une intercession du Pape dans des négociations de haut niveau dont les parties incluraient des chefs d’état de pays africains.

Mais de toutes ces conjectures, il serait aussi sage de ne pas perdre de vue le fait que dans la panique qui a suivi les dernières frappes contre régime génocidaire par le Commando Mystérieux, les faucons de la Rattrapocratie n’ont pas hésité à accuser ouvertement certains officiers, certains cadres, enfin, certains ministres d’inclination RHDP de supporter et de financer la dissidence armée. La dissolution de la boucherie serait-elle l’occasion de nettoyer l’abattoir et d’affuter de nouvelles lames ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :