Mali, l’Etat naïf, Martial Frindéthié

Ag GhaliLa naïveté malienne  est de croire que l’intervention de la France au Mali remettra aux Maliens un Etat soudé de Gao à Bamako, totalement débarrassé des chefs touareg et de leurs revendications irrédentistes. Il faut être extrêmement candide pour le croire. Or, en ces temps de vives émotions et de peu de raison, ce n’est pas la candeur qui fait défaut à Bamako ; au point où certains excités n’ont même pas vu passer toutes les contorsions de Paris pour redorer le blason du MNLA et « éviter l’amalgame » entre ce « mouvement légitime » qui pose des « revendications territoriales légitimes » et la bande d’attentistes fous de Dieu qui profiteraient  du moindre désordre pour semer le trouble dans le Sahel.

Maliens, la France ne cesse de vous répéter que le MNLA désire participer à l’effort de guerre contre les terroristes. Qu’entendez-vous par là ? N’avez-vous pas encore saisi la nuance, qu’un jour, il faudra que le gouvernement de Bamako s’asseye et discute avec le MNLA pour l’indépendance ou une « sorte d’autonomie » de l’AZAWAD, pour utiliser cette expression de Juppé ? Et si la France, dont vous adulez aujourd’hui la puissance martiale, vous invitait demain, à Marcoussis, traiter de la question de l’autonomie de l’AZAWAD, auriez-vous la naïveté de croire que vous pourriez vous dérober à cette injonction ? Seriez-vous prêts à opposer un « non » stoïque aux bombes françaises ? Ou bien applaudiriez-vous cette prescription française en brandissant ces petits drapeaux tricolores qui se vendent comme de petits pains dans les rues de Bamako ?

Publicités

4 Responses to Mali, l’Etat naïf, Martial Frindéthié

  1. Kagbro says:

    Quelle clairvoyance!Les maliens,preoccupes qu’ils sont par la liberation du pays ne peuvent ou feignent de voir venir la GRANDE FRANCE.
    Mais je peux deviner un autre scenario a l’ivoirienne.Celui qui consistera a brader les resssources du pays a cette France,s’assujetir pour de bon enfin de conserver la totalite du territoire malien.Ce sera ce chantage qui prevaudra une fois le calme revenu.A l’image de la Cote d’Ivoire,la France comme les USA auront des bases militaires dans ce pays avec pour pretexte la luute contre le terorisme.
    Une fois installes confortablement,le future president malien peut s’eterniser au pouvoir comme le beau Blaise.La nouvelle forme de democratie est en marche en Afrique.

  2. mallcom says:

    Vous avez entièrement raison M. Frindethie , j’avais moi même noté la nuance dans les médias français , et la réhabilitation des touaregs suivant leur offre de service pour bouter les fantomatiques islamistes hors du nord mali.
    Le piège était cousu de fil blanc dès le début , mais visiblement le seul blanc visible par le malien , est la peau de leurs sauveurs de France! Car le scenario que vous aviez vu dès le putsch incongru du lieutenant , se réalise!
    Dès a présent , cette France négrophobe à l’intérieure et colonialiste en Afrique , sort vainqueur de l’opération…Car quoi qu’il en soit , ce sera ou un mali frère de souffrance comme le Niger , ou alors , comme vous le dites , une grande autonomie a une Azawad sous protectorat français et riche de pétrole et d’uranium

  3. Rob says:

    Ouais, la France n’aurait pas du intervenir, on aurait dû laisser faire la CEDEAO. Ca aurait été réglé directement, on ne se serait pas posé autant de questions.

  4. Ping : De l’intervention de la France au Mali - maliweb.net

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :