immoralisation de la vie publique: La cancraille s’en donne à coeur joie, M. Frindéthié

cancrailleLorsqu’il est question de la moralisation de la vie publique en Côte d’Ivoire, disons-le franchement, l’on pataugeait dans le flou avant l’avènement de la Rattrapocratie. Les gouvernements successifs de Bédié à Gbagbo nous avaient habitués aux scandales des 25 millions d’euros de l’Union européenne, aux surfacturations de seringues à  100.000 francs l’unité de Guikahué, aux usines de cacao fictives de Fulton, aux 700 millions de francs CFA mystérieusement envolés de l’Université d’Abidjan sous la direction de Dago Lezou, etc, etc.

Cependant, avec la Rattrapocratie et l’avènement de la cancraille, l’on se noie dans le surréel de la canaillerie. C’est comme si la cancraille s’était donné le mot depuis le coup d’Etat de Dramane : « Les Ivoiriens ont la peur au ventre ; les populations se terrent ; les intellectuels s’exilent ; servons-nous avant que la vie ne retourne à la normale ». Aussi la cancraille se sert-elle sans état d’âme. Des ministères à l’Assemblée nationale, en passant par les hauts postes administratifs, les mairies, les préfectures, l’armée, la police, la cancraille cumule des postes à donner le tournis ; et elle bouffe, la cancraille, à s’étouffer. Avec la cancraille, la fraude, la malversation, le vol, la mal administration  ont été érigés au statut de vertu.  Et comme si le pays tout entier s’était amenuisé de sa force intellectuelle, ce sont les mêmes têtes de cancre qui apparaissent sur les affiches, sur les écrans, et qui abreuvent les populations de leurs âneries. Heureusement que tout ça n’est qu’un temps, le temps des cancres. This, too, shall pass. Et un jour, il va falloir rendre compte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :