Les Génocidaires font dans l’autonomisation des femmes, M. Frindéthié

colloque

Ce lundi 13 mai, 2013, se tenait à l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan un « colloque international en hommage à Mme Henriette Dagri Diabaté », militante du RDR et Grande Dispensatrice de médailles de Dramane Ouattara. Le thème du colloque était, comme il fallait s’y attendre, l’un des termes fréquemment rabâchés par nos génocidaires mais auxquels ils ne comprenaient goutte : « la question du leadership féminin : histoire et actualité ». Et en guise de « leadership féminin » à ce colloque qui voulait se faire la plateforme de la promotion et de l’autonomisation des femmes, nos génocidaires nous étalèrent leur vision du rôle de la femme en Côte d’Ivoire : Lorsqu’elle n’était pas battue, violée et tuée par les FRCI de Dramane, la femme ivoirienne pouvait aspirer à se retrouver affublée d’un collier de chien fleuri, toute souriante, tenant le crachoir à un génocidaire en pleine crise de radotage sur « le rôle de la femme en Rattrapocratie ». Foutaises !

Publicités

2 Responses to Les Génocidaires font dans l’autonomisation des femmes, M. Frindéthié

  1. RitaFlower says:

    Sacré M.FRINDETHIE.L’ivoirienne sert de belle vitrine pour esseyer de camoufler des atrocités…

  2. Dioulo says:

    Merci pour la remarque. Il faut vraiment etre un PM aveugle par ce mossi pour parler de promotion de la femme entre deux femmes transformees en pots de fleurs. Quand on suit Dramane est-ce qu’on est oblige de laisser son cerveau aux vestiaires?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :