Les vérités de KKB sèment la panique en Rattrapocratie, M. Frindéthié

kkbKKB a dit la vérité. Et ça dérange : Le PDCI est devenu la femme abusée de l’éternel violent RDR. Cette vérité dérange ! Elle sème la panique au sein de la Rattrapocratie. Et Le Patriote, le journal d’Hamed Bakayoko, n’a pas trouvé d’autre contradiction à KKB que de le traiter de tous les qualificatifs. KKB « Le bout d’homme » ? Pas étonnant quand on sait que ce même journal a naguère traité le Président Bédié de « nabot ». KKB « le sans diplôme » ? Doucement messieurs du Patriote ! Evitons de parler de corde dans la maison d’un pendu. Ne nous emmenez pas à nous interroger sur les diplômes d’Hamed Bakayoko, d’Anne Oulotto, de Soro Guillaume, ou de n’importe lequel de vos préfets de régions. KKB « l’ingrat qui ose s’en prendre à celui qui l’a fait soigner en France » ? Oh là ! Un peu de pudeur ! KKB a-t-il violé le lit de son père ? A-t-il vidé les coffres de son père ? A-t-il importé la mort dans le pays qui lui a ouvert les bras lorsqu’un certain président burkinabé le bannit du pays des « hommes intègres » ? A-t-il envoyé à la Haye le bienfaiteur qui lui permit de se présenter aux élections pendant lesquelles il frauda et assassina pour enfin s’autoproclamer président ? KKB dit la vérité, et ça dérange. Si Hamed Bakayoko pense que KKB dit des faussetés, qu’il en apporte les preuves ; mais qu’il ne se lance pas, à travers son journal, dans des insultes qui s’appliqueraient plus à lui et à son mentor qu’à KKB.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :