Torturé jusqu’au seuil de l’agonie dans les geôles du régime Ouattara, le syndicaliste Mahan Gahé obtient un répit pour venir mourir en famille

gaheMahan Gahé Basile, secrétaire général de la Confédération syndicale «Dignité » est mort des coups et blessures subis dans les cachots du régime génocidaire de Dramane Ouattara. Le syndicaliste emprisonné du 11 avril 2011 au 17 janvier 2013 pour ses prises de position politiques était très mal en point. Son état de santé allant se dégradant sous les tortures de ses tortionnaires avait attiré l’attention de plusieurs journalistes et militants de droits de l’homme qui avaient tiré la sonnette d’alarme. Demeuré sourds aux cris de cœur des activistes qui réclamaient pour Mahan Gahé un traitement humain, le régime dictatorial d’Abidjan n’a relâché le syndicaliste qu’au moment où tout était perdu pour lui. Mahan Gahé Basile n’a eu que la consolation de mourir entouré de ceux qui l’aiment. Mahan Gahé Basile est encore un autre nom qui vient s’ajouter à la longue liste des victimes du régime génocidaire de Dramane Ouattara.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :