Trop de gouvernants prétendent être solidaires de sa lutte pour la liberté mais ne tolèrent pourtant pas la contradiction chez eux

ado-mandelaA peine Dramane Ouattara se remettait-il de l’embarrassante homélie de Monseigneur Marcellin Kouadio, qu’il s’est retrouvé, en compagnie de ses frères dictateurs, à se faire sermonner par son « ami » d’antan, Barack Obama. Et là encore la gêne était palpable.

« … La réconciliation n’est pas l’ignorance d’un passé mais l’inclusion, la compréhension du passé, de la vérité … Aujourd’hui dans le monde entier, il y a encore des gens qui sont persécutés, pour leur affection, pour leur apparence, pour leurs croyances et pour leurs convictions politiques … Nous aussi devons agir au nom de la justice, pour la paix. Beaucoup ont assumé cet héritage de Madiba ; cependant, beaucoup trop de gouvernants prétendent être solidaires de sa lutte pour la liberté mais ne tolèrent pourtant pas la contradiction chez eux … Beaucoup d’entre nous demeurent assis douillettement à la touche où il est pourtant question de se faire entendre … Aujourd’hui, nous devons nous poser la question suivante : comment pouvons-nous promouvoir la liberté, la justice, les droits humains, comment pouvons-nous faire cesser les guerres, les conflits ? »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :