Dramane Ouattara en France, et c’est l’hiver qui prend le large, M. Frindéthié

JournauxDans leur toute dernières éditions, les « journaux » d’obédience RDR (le parti au pouvoir en Côte d’Ivoire) ont tenté un coup de force médiatique qui n’a eu d’effet que de dévoiler le manque d’ingéniosité des alchimistes en communication du régime dictatorial d’Abidjan. Affichant à leur « Une » une photo de Dramane Ouattara en boubou et lunettes fumées, recevant des visiteurs en tenues d’été (shorts, chemises à manches courtes), tous assis à un patio visiblement ouvert aux éléments, et baignant dans une luxuriante végétation de palmiers et d’acacias, les journaux de la dictature titrent : « Les nouvelles sont bonnes ; Ouattara se porte bien ». Ainsi, l’image est censée être celle de Dramane Ouattara en convalescence à Mougin, en plein hiver français. Et pour nous qui marchons et pensonsdramane gangasrotogati et non kurmagati, cette falsification qui voulait faire croire que l’hiver français s’est mué en été ivoirien avec l’arrivée de Dramane en France n’a illustré en fait qu’un Dramane visiblement très affecté ; et cela bien avant la falsification, bien avant sa toute dernière « opération de la sciatique ». Après l’écrivain français qui, se transmutant en chirurgien, qui nous fit un exposé magistral sur « l’excellente santé » de Dramane, voici les griots de la dictature, qui pour la convenance de la même cause, nous importent un été ivoirien à Mougin … en plein hiver. Les dozos ont, à n’en pas douter, des pouvoirs magiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :