La pitrerie des affamés a atteint son paroxysme.

RidiculeAlassane Dramane Ouattara, parti en en catimini se faire soigner en France d’une maladie énigmatique, revient précipitamment en Côte d’Ivoire avec une sciatique bien commode, qu’il espère mettra le couvercle sur les conjectures à propos de sa mystérieuse affliction. Mais le Bravetchê ne revient pas qu’avec une sciatique « maitrisée ». Il rapporte aussi de son exil curatif un appareil d’ambulation indispensable, une canne, pour le « convalescent » qu’il est, que certains griots affamés ont vite fait de transformer en symbole d’autorité ou en accessoire de mode. Le ridicule a un seuil qu’il faut bien se garder de franchir. Et si demain, il nous était révélé que Dramane portait un cathéter ou des couches ? Les porteriez-vous aussi comme des accessoires chics et en vogue ? Ou bien, vous feriez-vous croire aussi que le cathéter et les couches sont les badges d’une prépondérance ? Dramane Ouattara, s’il pouvait le dire sans se trahir dirait à tous ces attentistes : « l’homme souffre en douce ici vous êtes en train de jouer les pitres ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :