Pauvre Burkinabé ! M. Frindéthié

Honore traoreLe Burkina, pays sahélien enclavé, très pauvre et très endetté, sans ressources minières, sans revenus agricoles, et qui s’est spécialisé, grâce à Blaise Compaoré, dans le détournement international de matières agricoles (café, cacao, coton), dans le trafic illégal d’or, de diamant et de stupéfiants, ainsi que dans l’exportation de guerres civiles en Afriques (Angola, Sierra Léone, Libéria, Guinée, Mali, Côte d’Ivoire, pour ne citer que ces pays-là) vient de faire sa « révolution ». Après 27 ans d’assujettissement à la sainte famille Compaoré arrivée aux affaires par un carnage, les Burkinabé ont jugé que 5 ans de plus, ça en serait trop, et ils ont pris la rue pour chasser comme des scrofuleux du Palais présidentiel Blaise Compaoré et toute sa smalah de sangsues.

Or, voilà que la jubilation du peuple burkinabè n’est en définitive que le cri de joie d’un peuple démuni, enclavé, très pauvre et très endetté, sans ressources minières ni agricoles, qui n’a appris à développer aucune autre compétence que celle de faire la manche au Fonds monétaire international, au Club de Paris et au Club de Londres, et qui, au soir de l’euphorie, se retrouvera à tendre la main à une France impatiente de reprendre le Burkina sous son aile maternelle afin qu’il continue de jouer son sempiternel rôle de déstabilisateur de l’Afrique.

Après quelques heures de négociations à l’Ambassade de France au Burkina Faso, tout est rentré dans l’ordre au grand dam du peuple burkinabè. Cela n’a duré que 24 heures ! Bonnet blanc et blanc bonnet ! Compaoré s’en va, mais rien ne change. Son chef d’État-major, celui-là même qui a assuré la survivance de son régime sanguinaire et criminel, lui succède pour 12 mois … en attendant que la France trouve un « civil » qui assurera la politique de domination de la France.

Les Burkinabé ont fait leur « révolution » ; mais rien n’a vraiment changé dans ce pays. La France reprendra les mêmes hommes, et rebelote ! Qu’il est dur de réussir sa révolution quand dans un pays enclavé, très pauvre et très endetté, sans aucune ressource, habitué à attendre que son budget de fonctionnement vienne des sangsues contre qui l’on fait sa révolution !

Publicités

5 Responses to Pauvre Burkinabé ! M. Frindéthié

  1. Burkin bila says:

    le Burkina Faso a bien de l’or. n’exagérez pas dans vos propos et prenez de bonnes informations avant de les publier

  2. L burkinabe says:

    Vraimen hont a celui ki a ecri cet articl il es suremen dan son bureau et pense conaitr l peupl burkinabé
    la patrie ou la mort nous vaincrons

  3. Sita says:

    Bien analysé même si c’est dur à avaler. Comment peut-on remettre le pouvoir à ceux qui ont tiré sur les manifestants? La France a déjà récupéré la chose. Et je ne serais pas étonnée que BC revienne comme candidat aux prochaines élections

  4. Lambert says:

    Pas vrai de dire que le Burkina n’a pas de ressources agricoles. Faux également de dire que ce pays n’a pas de ressources minière. Pour le reste, l’analyse peut tenir la route…

  5. kadone says:

    non sens votre article monsieur ou madame

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :