Jacqueville : Le pont du chantage promis pour mars 2015

Gbagbo pose la 1ere pierre du pont de Jacqueville, le 8 juillet 2009

Gbagbo pose la 1ère pierre du pont de Jacqueville, le 8 juillet 2009, en présence de Patrick Achi et du maire de Jacqueville, Eugène Avi Adroh

4 ans !!! Voici le temps qu’il faut aux danseurs de batchingué et aux leveurs de poussière de la rattrapocratie, si leurs promesses se concrétisent—ce qui est moins que souvent le cas—pour construire un pont de quelques dizaines de mètres. 4 ans !!! Quelle est cette œuvre pharaonique qui n’a jamais fini de finir, sinon que le pont du chantage de Jacqueville, le pont de la méprise du peuple alladian, continuellement différé, perpétuellement renvoyé à une date ultérieure, pour punir le peuple alladian de n’avoir jamais supporté avec béatitude le gouvernement de Dramane, pour les châtier de n’avoir jamais organisé de festivités grandioses—comme cela s’est vu faire ailleurs—pour remercier Dramane d’avoir fait de leur fille la décoratrice-en-chef d’un régime brutal et ethnocidaire?

Et dire que les financements du pont de Jacqueville avaient été trouvés par le Président Gbagbo bien avant le coup d’état de Dramane ! Et dire que le 8 juillet 2009 la première pierre en fut posée par le Président Gbagbo en présence du ministre Patrick Achi et du maire de Jacqueville Eugène Avi Adroh, et que la livraison de l’ouvrage était prévue pour juillet 2011!  Evidemment, il fallait que les rattrapés, arrivés au pouvoir par les méthodes barbares et ombrageuses que l’on sait, espérassent que par un étiolement du temps le nom de Gbagbo serait oublié des Alladians et que le pont du chantage deviendrait une autre métaphore du labeur de « Dramane le Boula-Matari » venu du Burkina sauver la Côte d’Ivoire.

Mais est-ce parce que las d’atermoyer, las d’attendre que le nom de Gbagbo s’efface du littoral alladian, alors que pointe à l’horizon une élection présidentielle préparée dans des conditions douteuses que l’on espère tout de même remporter par des scores soviétiques, que les rattrapés s’émeuvent aujourd’hui ? Aujourd’hui, les rattrapés ont encore promis une nouvelle date de livraison du pont du chantage aux Alladians habitués aux levées de poussière d’un gouvernement de brouteurs qui s’emplit les poches plus qu’il ne travaille. Le pont de Jacqueville sera livré en mars 2015, nous disent les griots d’une imposture qui continue désespérément de chercher acquiescement au sud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :