Bédié le dit enfin: c’est Dramane Ouattara l’auteur du « bain de sang » en Côte d’Ivoire, M. Frindéthié

bain de sangJustifiant son fameux « appel de Daoukro » censé fusionner le PDCI au RDR afin que Dramane Ouattara soit le « candidat unique » du RHDP, Henri Konan Bédié explique que son « mot d’ordre » entend éviter à la Côte d’Ivoire « un autre bain de sang ». « Je ne veux plus de bain de sang en Côte d’Ivoire. Pour cela, il faut qu’Alassane Ouattara soit président ». En d’autres termes, nous dit Bédié, à moins que les Ivoiriens ne garantissent l’élection de Dramane, la Côte d’Ivoire connaîtra un autre bain de sang. En d’autres termes, même dans une élection excluant les partis d’oppositions, dont le FPI, si Dramane n’est pas élu, la Côte d’Ivoire retombera dans la spirale de violence qu’elle a connue en 2011.

Bédié, dont le parti, le PDCI, a fait les frais de la violence du RDR pendant les élections régionales et municipales couplées d’avril 2013, au cours desquelles dans une bacchanale de gourdins, de machettes, et de kalaches, les joyeux dozos du genre Cissé Bacongo, Cissé Ibrahim, Ouattara Doulaye, aidés des « rambos », des gangsters, des loubards, et des durs de la nébuleuse se lançaient dans une orgie de sang, alors que bozos du genre Doukouré et Oulotto qui, comme atteints du virus de l’incohérence, beuglaient des airs qui, hier seulement, leur paraissaient inconcevables : « Ô la triche ! Ô la fraude ! Qu’on recompte les votes ! On nous vole notre victoire ! On nous tire dessus ! La CEI est corrompue ! La CEI est coupable de fraudes massives et de bourrages d’urnes ! »— Bédié, donc, sait très bien de quoi il parle : le RDR est un parti violent pour qui c’est « Dramane ou le bain de sang ! »

Merci, Bédié, pour ce rare moment de lucidité. Merci Bédié pour ce très bref instant de tempérance. Merci Bédié de donner raison au Président Gbagbo, qui, depuis la Haye, lançait cette boutade : « C’est celui qui a perdu qui sème le trouble ». Dramane est bien celui qui a introduit la violence en Côte d’Ivoire. Mais, cher Bédié—à moins que vous ne soyez mû que par des instincts pécuniaires, à moins que vous ne soyez empêtré dans la politique du « je n’aspire plus qu’à de vieux jours baignés de champagne gratuit et d’éloges mensongers, et tant ps pour la Côte d’Ivoire ! »—ne serait-ce pas une raison de plus pour opposer à ce « prince du mal » une candidature qui l’exorcise de la Côte d’Ivoire et le renvoie à ces origines douteuses ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :