Mutinerie en Côte d’Ivoire: Seulement 24 heures après ses nouvelles promesses, Dramane Ouattara renie sa parole, M. Frindéthié

Nous l’avons toujours dit, ce gouvernement de rattrapés a à sa tête un brouteur. Seulement 24 heures après les passages respectifs de Paul Koffi au carré et d’Ahmed Bakayoko, qui sur demande de Dramane promettaient aux mutins de régler leur situation en deux temps (une fois à la fin du mois de novembre 2014 et une autre fois à la fin du mois de décembre 2014), Dramane Ouattara manque encore à sa parole. Recevant une poignée de « représentants » des mutins, Drame est revenu sur sa promesse pour, cette fois-ci, renvoyer à dans 6 mois le paiement du butin de guerre de ses milices. Par ailleurs, Dramane qui avait promis à chacun de ses 6000 combattants 5 millions et une villa, estime aujourd’hui, en économiste exceptionnel qu’il est, que le montant total à débourser pour satisfaire ses rebelles s’élèvera à 20 milliards. Sans vouloir remettre en question les qualités d’économiste exceptionnel de Dramane, nous nous sommes quand même permis ce petit exercice de mathématiques :

  1. 000 000 frs CFA x 6000 rebelles = 30. 000 000 000
  2. 000 000 frs CFA (prix minimum d’une villa) x 6000 rebelles = 120 000 000 000

Coût total des promesses faites par Dramane à ses 6000 rebelles = 150. 000 000 000

Voilà ce que Dramane, s’il tient vraiment parole, devra remettre à ses 6000 rebelles d’ici la fin du mois de décembre 2014.

Mais évidemment, la vérité est chez Dramane une denrée rare !

N’est-ce pas lui qui promettait aux Ivoiriens 5 universités en 5 ans alors qu’après 110 milliards dépensés pour une couche de peinture, les anciennes universités manquent de WC, de bibliothèques, de bancs, de laboratoires ?

N’est-ce pas Dramane qui promettait 65 0000 nouvelles classes aux écoliers ivoiriens, alors que les enfants suivent encore leurs cours assis à même le sol ?

N’est-ce pas Dramane qui promettait 500 000 projets jeunes financés en 5 ans alors que se sont multipliés les désœuvrés, les braqueurs et les « microbes » ?

N’est-ce pas Dramane qui promettait aux Ivoiriens l’accès à l’eau potable et à l’électricité alors que 4 ans plus tard les Ivoiriens sont retournés aux puits et à la bougie ?

N’est-ce pas Dramane qui promettait une maison à chaque famille à partir de 5 millions, alors que se multiplient aujourd’hui les ghettos ?

N’est-ce pas Dramane qui promettait le litre d’essence en-dessous de 775 frs, le litre d’huile en-dessous de 900 frs, le kg de tomates en-dessous de 750 frs, et le kg de viande en-dessous de 1400 frs, alors que la cherté de la vie grimpe exponentiellement, l’ONU et la Banque mondiale notent une pauvreté galopante en Côte d’Ivoire et que manger un repas par jour est devenu pour la famille moyenne un luxe inaccessible ?

Dramane Ouattara est un affabulateur, et un homme sans parole. Mais pendant combien de temps continuera-t-il à atermoyer et à jouer au plus rusé avec cette fois-ci 6000 kalaches furibondes et hostiles de sa propre création ? Par pour longtemps, semble avoir compris Blaise Compaoré, qui « pouvait demeurer en Côte d’Ivoire aussi longtemps qu’il le voulait », mais qui a précipité son départ de la Côte d’Ivoire avant que le climat n’y soit trop chaud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :