En Côte d’Ivoire au moins 21 enfants enlevés, retrouvés mutilés [Police]: Le mal vient de la rébellion

oiseaux-de-meme-plumageLe gouvernement de Dramane Ouattara essuie une larme hypothétique en déplorant la mort de 21 enfants enlevés en Côte d’Ivoire et retrouvés mutilés—décapités ou avec leurs parties génitales emportées. Comme le reconnaissent les autorités de la Rattrapocratie, ces meurtres s’inscrivent dans des rituels de sacrifices humains entrepris par des criminels voulant s’assurer une victoire facile aux élections prochaines ou par des « brouteurs » en quête d’enrichissement rapide. Mais d’où donc est venue cette nouvelle tendance à rechercher le couronnement éclair et sans labeur dans les sacrifices occultes ? D’où est venue aux Ivoiriens l’idée qu’en buvant et en se lavant du sang humain ou en consommant de la chair humaine et des organes humains le succès arrive, fulgurant ? Je suis bien tenté de renvoyer les Ivoiriens aux premières heures de la rébellion ivoirienne, où les leaders de la rébellion et autres brouteurs aujourd’hui au pouvoir se faisaient servir de la chair et du sang humains à Bouaké par leurs grands-prêtres dozo—Que cette vidéo, qui a longtemps circulé sur la toile avant d’être retirée, ait été un montage ou des images vraies, elle a certainement laissé une impression de « remède miracle à la pauvreté » à certaines âmes faibles qui n’ont pas hésité à associer la fortune illégale des Soro et autres rebelles à des rituels mystiques. Je suis bien tenté aussi de renvoyer les Ivoiriens à l’histoire bien répandue de ces soldats rebelles (FRCI) qui défèquent dans les tabernacles des églises (http://www.ivoirebusiness.net/?q=articles/urgent-%E2%80%93-%C3%A2mes-sensibles-s%E2%80%99abstenir-des-soldats-frci-chient-d%C3%A9f%C3%A8quent-dans-la-coupole-du) ou de ces ministres qui se sont convaincus qu’en évacuant sur des femmes au lit ils s’assuraient une inamovibilité dans le gouvernement de Dramane (https://fabbikouassi.wordpress.com/2009/04/07/alerte-les-gourous-de-la-mort-sevissent/). Je suis bien tenté de renvoyer les Ivoiriens aux découvertes macabres faites jusque dans les lieux de prière, où des corps se sont retrouvés enterrés sous des nattes (http://koaci.com/cote-d%E2%80%99ivoire-l%E2%80%99onuci-decouvre-corps-dans-mosquee-d%E2%80%99abidjan-88089.htmlà . Les sacrifices humains ont bien été introduits en Côte d’Ivoire par les brouteurs de la rébellion, fervents clients de la déferlante de marabouts et de vendeurs d’illusions qui depuis le 11 avril 2011 ont, comme dirait l’autre, « trouvé mangement » en Côte d’Ivoire.

Le comble de l’hypocrisie, c’est que le gouvernement de Dramane semble s’offusquer que la mode qu’il a créée trouve adulateurs. Montée exponentielle d’enlèvements et mutilations d’enfants : le mal vient de la rébellion. Il revient donc à ce gouvernement né de la rébellion de dire clairement et hautement aux criminels que la mode qu’ils ont introduite, loin d’être un « remède miracle », est en fait une supercherie ; et que ce ne sont pas les sacrifices humains qui les ont enrichis si rapidement, mais plutôt les casses des banques, le blanchiment d’argent, le détournement et la vente illégale des ressources géologiques et agricoles de la Côte d’Ivoire, et le racket ; et qu’en définitive, aucun sacrifice humain ne leur a jamais offert cette fortune injustifiée qu’ils exhibent, mais le vol. Le vol tout simplement.

Cet exercice de sensibilisation, cette confession, appuyée à une traque rigoureuse des criminels, sauvera indubitablement de nombreuses jeunes vies.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :