Maurice Kakou Guikahué, le connaissez-vous ? M. Frindéthié

GuikahuéMaurice Kakou Guikahué, après avoir traité les opposants à « l’appel de Daoukro » de candidats minables qui ne pourraient même pas réunir une poignée de votes, voyant désormais la posture difficile dans laquelle se trouve Dramane, fait la cour à ceux qu’il qualifiait hier de dispensables. Le voici, rampant aux pieds de Banny, Amara et KKB, afin que ceux-ci « comprennent l’appel de Daoukro » et qu’ils supportent la candidature de Dramane. Et nous qui avions cru que sans tricher, sans que le chef terroriste ne menace ni ne revienne ramper aux pieds de ses « ennemis » d’hier, le bilan de Dramane seulement suffirait à lui assurer un second mandat ! Ah Guikahué ! Quelle déchéance morale, ce Guikahué ! N’est-ce pas Guikahué qui fut à la base du détournement des 28 millions de l’Union Européenne, qui surfacturait des seringues médicales à l’Etat à 600.000 francs l’unité, dont on retrouvait dans ses cliniques privées du matériel médical dédié aux CHUs, dont des frigos censés équiper les hôpitaux publics se retrouvaient dans le village. Guikahué est un esprit corrompu qui ne pense qu’à ses borborygmes. C’est pourquoi, il suffit que Guikahué supporte une cause pour que l’on sache qu’elle est une cause corrompue qui n’est pas pour le bénéfice de la Côte d’Ivoire. Si je ne connaissais pas l’esprit corrompu de Dramane, la seule présence de Guikahué à ses côtés m’aurait fait comprendre que l’homme venu de Sindou n’est pas la « solution » qu’attend la Côte d’Ivoire. Guikahué ? Peuh !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :