Procès de Dramane contre Mme Gbagbo: Faut-il en rire ou en pleurer?

Dramane

Procès de Simone Gbagbo: Temoignage du temoin Cissé

-Juge: Monsieur que reprochez vous à Mme Gbagbo?
-Temoin: Monsieur, moi Mme Gbagbo c’est ma maman, je suis venu parler à ma maman. Moi j’aime ma maman, c’est notre maman à tous. Mais elle a envoyé nos enfants nous tuer. Moi je suis le papa de Lamté, Lamté c’est mon fils, je suis l’ami à son papa. Mais monsieur le juge Lamté voulait me tuer. Lamté voulais me tuer monsieur le juge.
-Juge: Qu’es ce que Mme Gbagbo vous a fait?
-Temoin: Monsieur Lamté voulait me tuer, Lamté c’est mon fils, moi je suis comme son père. Mais mon fils voulais me tuer.
-Juge: C’est qui Lamté?
-Temoin: Lamté c’est mon fils, il est a la gare, il est syndicat.
-Juge: Mais Mme Gbagbo a quoi a voir avec lamté? il travaille avec elle?
-Temoin: Monsieur le juge, c’est les Lamté la qui avait les armes et Lamté voulais me tuer.
-Juge: Mais vous, qu’est ce que Mme Gbagbo vous a fait?
-Temoin: Moi Mme Gbagbo m’a rien fait, je ne peux pas mentir.

Procès de Simone GBAGBO
Le juge demande de Faire entrer les témoins
4 individus entrent dans la salle. Ils ont tous des béquilles
Alors , le juge leur demande:
Vous êtes venu faire quoi ici ?
« Victimes » : On est venu témoigner contre Mme GBAGBO
Le Juge: Toi comment tu t’appelles
1ère « victime » : Koné mahadou
Le juge: Désolé tu n’est pas sur ma liste des victimes
2è victime: Diaby souleymane
Le juge: Désolé tu n’es pas sur ma liste des victimes
3è victime: Traoré issouffou
Le juge: Désolé tu n’es pas sur ma liste des victimes
4è victime : Doumbia mamadou
Le juge: Désolé tu n’es pas sur ma liste des victimes.
Ils sont tous sortis sans rien dire !

Procès de Simone Gbagbo : Ca se passe actuellement au palais de justice. Témoignage du Témoin Ibrahim
-Juge: Que reprochez vous a Mme Gbagbo ?
-Témoin: Moi je suis gardien du siège du RDR à Abobo. Mme Gbagbo est venue. Elle était dans une 4X4. Un long cortège. Elle passait, et elle est partie chez BAH BIENTO (comédien). Après ça tous les jeunes là ont eu des armes dans le quartier.
-Juge: Qui a donné ces armes là aux jeunes?
-Témoin: Quand Mme Gbagbo est venu elle a vu Bah Biento, Bah Biento même il est encore la au quartier.
-Juge: Tu as vu Mme Gbagbo donner des armes aux gens la?
Témoin: Oui Monsieur.
-Juge: Mais tu as dit qu’elle était dans une 4X4 et qu’elle passait dans un long cortège, comment tu l’a vu. Et c’était quand?
Témoin: Monsieur le juge, c’était le 16 décembre 2011, après tout le monde a eu des armes.
-Juge: Tu es sur que c’était le 16 décembre 2011?
-Témoin: Oui Monsieur c’était le 16 décembre 2011
Juge: Mais le 16 Décembre 2011, Mme Gbagbo était en prison, comment toi tu as fais pour la voir à Abobo?
Témoin : Silence radio

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :