(Vidéo 1, jour 4) Coup de tonnerre à la CPI: bougeotte, toux, gêne, démangeaisons, et blocage quand la défense prend la parole

Pour la compréhension du contexte général de la crise, occulté par convenance par l’accusation,  la défense établit, preuves à l’appui, les faits suivants :

Dramane Ouattara est un putschiste chronique (coup d’état contre Bédié, contre Guéi, et contre Gbagbo) entouré de criminels invétérés.

Guillaume Soro : « C’est vrai, en 2002 nous avons tué. Mais nous avons été amnistiés. On ne doit donc plus se référer à nous comme des criminels ». Et pourtant Guillaume a bénéficié et continue de bénéficier des tueries et du système de racket institué depuis 2002.

Ibrahim Coulibaly (IB) : Bras droit et ancien garde du corps de Dramane Ouattara ; avec Guillaume Soro, il est l’un des principaux acteurs de la Rébellion de 2002. La rivalité Soro-IB est aussi à la base de nombreuses morts. IB , Cité par International Crisis Group pour déstabilisation. Son commando invisible agissant au compte de Dramane Ouattara a commis de graves exactions contre les civils à Abobo et ses environs.

Soumaïla Bakayoko : ex-CEMA des FAFN, présentement CEMA des FRCI nommé par Dramane Ouattara. Précédemment établi à Bouaké, Soumaïla Bakayoko était l’administrateur de l’armée et du gouvernement parallèles nés de la Rébellion de 2002. L’armée qu’il commandait a pillé, tué , racketté, volé, massacré, brûlé des populations civiles (hommes, femmes, enfants, vieillards).

Ousmane Coulibaly (alias Ben Laden) : Commandant de la faction rebelle de l’Ouest, puis ComZone d’Odienné. Soupçonné par Human Right Watch, Amnisty International, International Crisis Group de graves crimes contre l’humanité à Man et ses environs (exécutions systématiques, abus sexuels). Nommé commandant de la BAE en 2011 à Yopougon, il y tortura et exécuta de nombreux civils. En 2012, il dirige les opérations de « nettoyage » à Dabou et y extorque, torture et assassine de nombreux civils. Ousmane Coulibaly entretenait des rapports très étroits avec Charles Taylor et les mercenaires libériens, selon Human Rights Watch. Satisfait du travail de Ben Laden, Dramane Ouattara le promeut Préfet de la région de San-Pédro le 26 septembre 2012.     

Chérif Ouamane (le Nettoyeur) : Homme des basses œuvres de Ouattara. Accusé d’avoir directement ordonné l’assassinat de 29 personnes à Yopougon, selon HRW. Promu par Ouattara comme Commandant en second du groupe de sécurité de la force républicaine.

Issiaka Ouattara (Wattao) : Ex-Commandant de la Zone Rebelle 5 (Séguéla et Vavoua), ex-CEMA adjoint FAFN. Impliqué dans de nombreux trafics de diamants au Nord pendant toute la période de la Rébellion. Il travaillait aussi bien pour le financement de la Rébellion que pour son enrichissement illicite personnel, selon les renseignements français. Soupçonné par ICG d’avoir déstabilisé le processus de paix à multiple reprises et d’être responsable du massacre de Bouaké en 2007. Promu Commandant en second de la Garde Républicaine.

Losseni Fofana : Ex-Commandant des FAFN à Man, il était impliqué dans de nombreux trafics. En février 2009, dans un règlement de compte entre rebelles, Losseni Fofana monte des mitraillettes et des lance-roquettes sur des pickups et mitraillent une foule de civils de façon indiscriminée. En mars 2011, ses hommes prennent une part très active dans le massacre des Guérés à Duékoué. Satisfait de son travail, Dramane l’a fait un des responsables des Forces Spéciales.

Martin Kouakou Fofié : Commandant de la Compagnie Territoriale de Korhogo depuis 2002. Un indécrottable fidèle de Soro. Accusé par les Nations Unies d’voir tué par asphyxie dans des conteneurs au moins 84 personnes. Sous sanction du Conseil de sécurité des Nations Unies depuis 2006 pour « recrutements d’enfants soldats, enlèvements, impositions de travaux forcés, sévices sexuels sur les femmes, arrestations arbitraires, exécutions extra-judiciaires ». Et pourtant, les Nations Unies ont trouvé normal qu’il soit le geôlier du président Gbagbo et d’autres prisonniers politiques.

Koné Zakaria : Précédemment Com-Zone de la Zone 5 (Séguéla et Vavoua), il fut déposé par Wattao à la suite d’une guerre sanglante entre rebelles pour le contrôle du trafic de diamants. Il a commandé l’unité de 1500 dozos qui a participé à la Rébellion de 2002. Satisfait de son travail, Dramane Ouattara le nomme Commandant de la Police Militaire. Accusé de nombreux crimes à Adjamé par les organisations des droits de l’homme. Présentement Commandant de l’Artillerie solaire à Akouédo.

Et toute cette pègre, avec à sa tête Dramane Ouattara, quand elle n’est pas dans les tortures, le cannibalisme, les exécutions sommaires, et les charniers, fait du Burkina Faso, un pays qui n’a jamais planté un seul pied de cacao, un exportateur important de cacao, et du Mali et de la Guinée, des exportateurs mondiaux de diamants ivoiriens.

Publicités

2 Responses to (Vidéo 1, jour 4) Coup de tonnerre à la CPI: bougeotte, toux, gêne, démangeaisons, et blocage quand la défense prend la parole

  1. GUISSI says:

    R A S { rien a signaler } c’est du bon.DIEU veut reveler la veritee au monde entier.
    Ca ne fait que commencer.

  2. cojan says:

    Qui doit gouverner un peuple ? celui qui arrive par les armes « interdites et des crimes nombreux que l’ONU CONNAIT , ?

    UN SORO GUILLAUME qui a déja été amnystié donc accusé de crimes qu’il a reconnu et répond simplement: »on passe à autre chose  » …sans état d’âme aucun et on voit bien que ça continue ,!

    Qui a gagné les élections ? Si c’était Ouattara ,pourquoi préfère t-il tuer ,tuer , avancer sur le territoire avec la France et l’ONU parce que Gbagbo ne s’en va pas ,il demande un recomptage des voix .

    A qui faire confiance , à ces monstres qui occupent le pays avec des fusils depuis 2002 ou à Gbagbo qui lui,a toujours gouverné avec tout son gouvernement et en respectant chaque région,langue,chefferie entre autre ….SANS ARMES …(sauf celels de l’état/J’hallucine ! comment les journalistes français ont fait pour « embrasser la cause de ces monstres qui ont fait NAHIBLY depuis ..(duekoué bis ,massacre de juillet 2012.

    LA FRANCE PREFERE LES REBELLES C EST CONNU .PLUS FACILE DE FAIRE CROIRE QUE LES AFRICAINS SONT DES SAUVAGES ,que de négocier et de reconnaitre l’homologue ;ici,LAURENT GBAGBO…

    L ONU A TOUJOURS SOUTENU LES REBELLES SANGUINAIRES …..ETONNAT ?
    LE PLUS FORT C EST QUE GBAGBO EST ACCUSE DE CES CRIMES ..RECONNUS DEJA IMPUTABLES AUX CHEFS REBELLES.

    GBAGBO EST INNOCENT ALORS LES JUGES DE LA CPI VONT CHERCHER OUATARA CHEZ LUI ?

    A T ON LE DROIT DE LAISSER LE CHEF SUPREME D UNE ARMEE STRUCTUREE INTERDITE …QUI SE CROIT AU DESSUS DES LOIS ….TENIR EN JOUE UNE POPULATION CIVILE QUI PEUT MOURIR SELON LEUR APPETIT ET INSTINCT …?

    BIENTOT ON DIRA TOUS QUE LES JUGES DE LA CPI SONT DES CRIMINELS .

    S IL ARRIVE UN AUTRE MASSACRE soit le deuxième grand massacre en l’absence de Gbagbo et de SImone ,alors , les juges de la cour pénale internationale seront vraiment des criminels;laisse t-on vivre un loup parmi les agneaux,un loup parmi les enfants ? Alors que els JUGES DE LA CPI,ont le dossier copieux entériné par lONU a propos des crimes commis par les chefs désormais « fonctionnaires » ,les juges écartent d’emblée qu’ils aient pû récidiver !

    mais ,madame la juge , pourquoi être si lente pour aller voir opu envoyer voir des témoins ,après cette liste dûment répertoriée?

    je le dis ,il nous faudra accuser ,nous ,,honorables citoyens ,LES JUGES DE LA COUR PENALE INTERNATIONALE ,qui ont laissé 2 ans s’écouler ,histoire que ça se tasse ,ont vu le massacre terrible de NAHIBLY ,LA JUNTE A ABIDJAN ..S’il y a un massacre cet été ,alors oui, chaque juge ,en tant que personne de pouvoir ,devrait avoir à répondre de crime de guerre ,ou d’avoir mis des personnes en danger !

    TOUT ACCUSE OUATTARA alors pourquoi ne pas l’avoir arrété aussi ?

    Finalement ,je me le demande ,à qui profite le crime !Mais à la FRANCE bien sûr car pour coloniser il faut absolument abaisser un peuple ,et le moins qu’on puisse dire c’est qu’en gelant les comptes en banques ,propulsant en exil , ou en prison ,15 000 RESPONSABLES POLITIQUES OU MILITANTS ACTIFS …
    .ET EN PLOMBANT L ECONOMIE …C EST BIEN A LA FRANCE QUE REVIENDRA BIENTOT LE PRIVILEGE INTERNATIONAL DE VENIR ETEINDRE LES FEUX QUE DRAMANE OUATTARA AURA ALLUME .MAIS AUSSI ..LA FRANCE AURA LE PRIVILEGE D AVOIR DESORMAIS UNE BASE ET UN EFFECTIF CAPABLE DE REPRODUIRE VITESSE GRAND V …LA PRISE DE LA COTE D IVOIRE.

    IL EST URGENT DE MONTRER CES REBELLES AUX JUGES .

    Il faut publier ce rapport , dans la presse numérique quelque part ou dans les colonnes de la presse alternative ,tout en les renvoyant aux juges.

    S IL ARRIVE UN SEUL MALHEUR au peuple DE L OUEST …DONT L ONU A PREFERE JETER LES CADAVRES DANS UN TROU au lieu de les rendre à leurs familles ..en toute impunité ,alors ,les JUGES DEVRONT ETRE JUGES .
    IL NE SUFFIRA PAS DE DIRE LEUR RACISME ET DE DENONCER LA PARTIALITE ,Ca c’est du discours !

    En n’allant pas chercher immédiatement les criminels notoires , la CPI s’avère être du côté des assasins !
    Ilne s’agt pas d’élections,mais d’une sauvagerie sans précédant!

    demandez vous juste si LAURENT GBAGBO avait perdu les elections , lui a qui on n’a jamais pu reprocher de crimes réels ,croyez vous qu’il aurait lancé ses REBELLES CONTRE DES PAYSAN S ETDES ETUDIANTS ?

    LES JUGES DE LA CPI SERONT JUGES SI MALHEUR ARRIVE ..

    JE LES VOIS …SI PLACIDES FACE AUX CRIMES ……..On dirait que tous ces gens assassinés sauvagement,,ça ne les dérange pas !
    uest !
    ce qui compte pour ces juges ,c’est de savoir si Gbagbo a donné l’ordre de massacrer à l’ouest !

    Ouattara a beau aller « marcher » sur ses terres ,dans l’ouest ,entouré des DOZOS et des REBELLES ..QUI LES A VU OU A EU AFFAIRE A EUX ..SAUF LES MUSULMANS BURKINABES OU D ETHNIE MALINKE …..CHACUN A PEUR ET BAISSE LES YEUX.

    DES CHARNIERS PARTOUT ET LE CHAMPION DE LA CROISSANCE GRATIFIE LES REBELlLES ?
    ALORS IL LEUR EST REDEVABLE ET QAUND ON VOIT LEUR SAUVAGERIE A LA RESIDENCE LE 11 AVRIL ON NE PEUT PAS IGNORER QU ILS FONCTIONNET A L INSTINCT ET A LA VIX DE LEUR MAITRE ..

    QU IL N ARRIVE RIEN AU PEUPLE WE…!

    ,en ce mois de JUIN 2013 ,alors ce sont les JUGES DE LA CPI qui l’auront voulus parce qu’incapables d’aller au plus vite arréter ces  » BRUTES  » qui commandent des BRUTES et les INTEGRENT AU CORPS DE L ARMEE PLACEE SOUS SURVEILLANCE ET FORMATION DE LA LICORNE FRANCAISE .

    les juges m’étonnent ;je les croyais des personnes normales ,civilisées et voilà qu’en dépit de toute humanité ,ils abandonnent un peuple entier entre les mains de brutes répertoriées ?

    QUI JUGERA LES JUGES ?

    QU ILS PASSENT UNE SEMAINE DANS UN CAMPS OU LES BARBARES TORTURENT
    ET APRES ON EN REPARLE;
    NOUS JUGERONS LES JUGES .
    LES IVOIRIENS ONT LE DROIT A LA JUSTICE.
    IL EST FINI LE TEMPS DES CONTISTADORS .

    CLAUDINE COJAN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :