C’est la foire à la cancraille

le burkinabeLa nuit où 60 Ivoiriens allés voir les feux d’artifice de notre Négresse blanche mouraient écrasés dans une bousculade au Plateau, Ahmed Bakayoko faisait la fête chez lui en compagnie de Chris  Brown, ce rappeur américain pour qui le contribuable ivoirien avait déboursé 500 millions de francs CFA.  Lorsque des heures plus tard, notre danseur de Batchingué arriva sur les lieux du drame, c’est encore enveloppé des effluves infects de sa cuite qu’il vint brailler aux pompiers des ordres contradictoires et stupides.

Le jour où, pour un téléphone portable, la jeune Larissa Abogny fut brutalement assassinée par les enfants-soldats de dramane wattra convertis en « microbes », Ahmed Bakayoko se trouvait à jouer les pitres dans un amusoire parisien, à plus de 7.000 km de ses responsabilités après avoir dansé le zouglou la veille à Yopougon en compagnie d’Asalfo, « l’artiste » officiel de la République Bananière de la Rattrapocratie ; et Anne Oulotto, la pileuse de foutou de dame dramane, accompagnait sa patronne dans ses courses hexagonales. En fait, la plupart des ministres de la Rattrapocratie étaient absents du territoire ivoirien.

Là où les ministres français en vacances sont sommés par Hollande de ne pas être à plus de deux (2) heures de vol de leurs bureaux, nos rattrapés jouisseurs, partisans du moindre effort, loubards incompétents hissés au summum du pouvoir grâce à une politique d’épuration des cerveaux du pays qui a fait place à une cancraille exaltée, sont à l’étranger à courir les boîtes de nuits et les boutiques de luxe.

Depuis le 11 avril 2011, il n’y a pas de gouvernement en Côte d’Ivoire. C’est la foire aux rattrapés, qui se prélassent imbécilement dans l’oisiveté pendant que leurs lieutenants—microbes et coupeurs de route–leur rapportent le butin des églises dévalisées, des maisons cambriolées, et des citoyens braqués.

Tout ce cauchemar ivoirien découle d’une logique ; celle de dramane wattra, l’apatride-en-chef, qui a décidé de faire payer aux Ivoiriens l’outrecuidance de lui avoir retracé sa provenance voltaïque … alors que tout en lui se réclame de cette origine.

Publicités

2 Responses to C’est la foire à la cancraille

  1. comoe101 says:

    Bonjour digne camarade frindethie,

    j’aime lire tes publications comme ils sont tres enrichissants et je te remercie de les partager avec moi.Je les paratage parfois sur sur facebook, et je voudrais me rassurer aupres de toi qu’il n’y as pas d’inconvenient a cela.

    Merci d’avance de me donner une suite.

  2. frindethie says:

    Mon Cher Comoe,
    Je suis pour la dissemination de l’info. Alors, s’il te plait, n’hesite pas a faire passer le message

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :