Charles Konan Banny et “l’appel d’adzopé »

Banny1

Contre « l’appel de Daoukro », cet aboiement dogmatique et doctrinaire lancé par un Bédié prisonnier du violent dispositif despotique de dramane wattra, qui tient à réduire au silence toute voix antithétique à la pérennité de la corruption du corps et de l’esprit du tissu social ivoirien, monsieur Charles Konan Banny, candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle de Côte d’Ivoire, lance ce qu’il est convenu d’appeler « l’appel d’Adzopé ».

« L’appel d’Adzopé », c’est le retour aux valeurs cardinales de la Côte d’Ivoire, valeurs de paix, d’union, de fraternité, de respect de la diversité d’opinion, et de liberté, qu’un apatride en mal de reconnaissance a su galvauder pour s’imposer aux Ivoiriens, grâce aux errances d’un Bédié tenu en otage par sa propension à s’enfoncer toujours encore plus profondément dans l’irrationnel et grâce à la violence d’un nain à l’Elysée à la recherche d’une gloire napoléonienne.

L’appel d’Adzopé est un avertissement à dramane, que cette fois-ci, sa propension à la triche et à la violence trouvera en l’article 35 de la Constitution ivoirienne remède à la mesure de sa pathologie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :