Burkina Faso: dans les coulisses de l’hôtel Laico

yayiBlaiseDe sources bien introduites, les tractations à l’hôtel Laico se sont montrées d’autant plus frustrantes pour les médiateurs que la délégation des putschistes ne semblait pas être maître des décisions qu’elle prenait.

Pour chaque proposition faite par la médiation, la délégation de Diendéré demandait à se retirer dans une chambre de l’hôtel, pour revenir, après de longues minutes passées au téléphone, avec des contre-propositions aussi extravagantes les unes que les autres: Amnistie générale, arrêt des investigations sur la mort du Président Sankara pour une meilleure cohésion sociale, poste de vice-président de la transition, etc.

A l’hotel Laico, le doute n’est plus permis : Diendéré est en communication permanente avec Abidjan, et c’est d’Abidjan que sont tirées les ficelles. Cependant, que la position de Diendéré lui soit dictée par dramane ouattara ou blaise compaoré lui-même demeure encore un mystère.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :