Ils ont tout simplement fraya!

icc_pix

Ils ont bori, ils ont fraya, ils ont woundi, ils ont srè, ils ont fui, ils ont fled, ils ont pris la poudre d’escampette, ils ont pris la clé des champs, ils se sont cherchés, ils se sont tirés sans demander leur reste !

Quatre témoins de Phatou Bensouda introuvables. Leurs bagages étaient faits depuis Abidjan et leurs intentions bien dissimulées à notre procureure. Ce n’était pas en témoins qu’ils venaient, mais en « caleurs ». Quatre témoins fuyant la fulgurante « émerzance » et la « croissance-à-deux-chiffres » de dramane pour le froid de la Haye où ne sont déportés que les « co-auteurs-indirects-de-crimes-contre-l’humanité » de Phatou. Quatre témoins qui plutôt de se mettre au service de la « justice » pour condamner « le monstre » Gbagbo ont préféré trouver une utilisation plus intelligente aux billets d’avion offerts par Phatou et fuir l’abattoir ouattariste. Quatre témoins qui seront bientôt sur la liste des demandeurs d’asile sous prétexte que l’air du Dozoland, parfumé des émanations cadavéreuses de dramane et de ses « Ivoiriens nouveaux », est toxique. Quatre témoins qui ont préféré rejoindre le Président Gbagbo à la Haye.

Gbagbo est-il si kafissa ?

Les témoins ayant pris la poudre d’escampette, le juge italien connu pour sa propension obsessive à la « célérité » de la procédure au risque même de faire entorse aux droits des accusés, n’avait plus d’autre alternative que d’ajourner le procès jusqu’au 17 février. Oh honte!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :