Warifatchê, wari bémi? Terrorisme économique au dramanistan

10403093-680300878706898-4475147373030820798-n

Que sont devenus les griots du « ado pissanci ! ado warifatchê ! ado solution ! » ? Que sont devenues les clameurs moutonnières des premières heures? Silence total ! Plus aucune darbouka, plus aucun grelot ne se fait entendre au dramanistan. La désillusion est absolue. Le warifatchê ne sait plus où trouver de l’argent. Pissanci n’a plus de solutions.

Si je n’étais convaincu de la stupide arrogance de nos démocrates pickpockets, je leur aurais conseillé d’aller voir Gbagbo à la Haye, pour lui demander comment il a su maintenir la Côte d’Ivoire debout, au travail et prospère, et ceci en pleine guerre, et avec seulement la moitié des ressources du pays. Je sais que Gbagbo, qui aime profondément la Côte d’Ivoire, leur aurait donné volontiers des cours de gestion pour trouver solution à la descente aux enfers de la Côte d’Ivoire.

Ainsi donc, toutes ces déclarations pompeuses n’étaient que mensonges ? Ainsi donc, le carnet d’adresses du warifatchê ne contenait-il que des noms de créanciers ?

Après s’être gorgés abondamment du fruit du travail des Ivoiriens, le mythomane et sa smalah de corrompus ont un réveil brutal : les caisses du dramanistan sont vides de chez vide. Et aussi vrai que le schibboleth des kleptocraties est de voler l’argent du peuple puis de passer la note de remboursement aux contribuables, les rattrapés ont pris sur eux de secouer les Ivoiriens la tête en bas jusqu’à ce que tombe de leurs poches leur tout dernier centime.

Plus question pour les kleptocrates de payer leurs dettes aux fournisseurs de l’Etat. L’excuse ? En plus d’être élevées, les factures datent de mathusalem. Les enseignants peuvent oublier leurs arriérés de primes. L’explication ? Ils n’ont pas d’armes, et au dramanistan, seuls les interlocuteurs armés sont écoutés. Les automobilistes devront renouveler leurs permis de conduire tous les 2 ans. Et pourquoi ? Il faut bien, par des mesures ubuesques, renflouer les caisses vidées par les kleptocrates du dramanistan. Les voyageurs descendant à l’aéroport Félix Houphouët Boigny se feront fouiller, palper et tripoter comme de vulgaires criminels ; car au dramanistan, comme le justifie si bien le porte-parole du gouvernement du dramanistan, le volubile Koné Bruno, personne, à part les kleptocrates de la République bananière, n’a besoin de plus d’un caleçon, de plus d’une paire de chaussures, de plus d’une robe, de plus d’un costume, ou de plus d’un jouet. Tout ce qui rentre en double au dramanistan doit être sévèrement taxé.

Waribana ! Après le vuvuzéla et les détournements en masse, voici venue l’heure du bilan : Les caisses sont vides, vidées par nos kleptocrates, et le peuple doit payer; payer par des licenciements, payer par des rackets, payer par des factures élevées, payer par des expropriations et reventes aux plus offrants de terrains. Et gare à quiconque osera dire qu’au dramanistan, « rien ne va plus » ; car au dramanistan, tout peut manquer, mais pas les dozos, les frères cissé et les camps de concentration.

Le bonimenteur avait dit au Ivoiriens qu’il savait où trouver de l’argent ; sésééééééé, c’est dans leurs poches qu’il pensait allait le chercher. La seule vérité que le mythomane ait jamais dite, c’est qu’il « rendra la Côte d’Ivoire ingouvernable ». Avec ses microbes, ses deals passés avec les terroristes et les dozos pour cultiver la peur et détourner les débats, avec ses répressions armées, avec sa paupérisation de la population, avec son démantèlement de l’éducation, avec sa culture de l’antiintellectualisme et des licenciements abusifs, le mythomane a bien rendu la Côte d’Ivoire ingouvernable.

Mais ce qui est encore pire dans cette affaire, c’est la surdité, le mutisme, et l’aveuglement permanents des « associations de consommateurs », qui, au temps où la parole était libérée, ruaient dans les brancards, descendaient dans la rue et ordonnaient des boycotts au gré de leurs humeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :